Voici la suite de l’aventure de Dee, qui a participé à une émission française sur la thématique de la “charge mentale”

Noémie m’a tout de suite rappelée, et nous avons passé une heure au téléphone pour avoir plus d’infos et voir si notre histoire collait bien avec l’émission. Elle a ensuite parlé avec mon mari également pendant une heure, et nous a confirmé dans la soirée l’invitation au tournage de l’émission pilote de ça commence aujourd’hui qui va arriver sur France 2 à la rentrée:)

Le mardi suivant, nous avons pris l’avion direction Paris où une voiture nous attendait pour nous amener au studio. Après un briefing pendant lequel ils nous ont donné le breakdown de l’émission et les rôles que nous allions y jouer, des sandwichs dans notre loge personnelle et un passage au maquillage, nous avons étés amenés sur le plateau pour le tournage.

Après une présentation du sujet par Faustine Bollaert, la première témoin et une psychologue l’ont rejoint sur le plateau pour discuter de la charge mentale des femmes et donner quelques astuces. Ensuite mon mari a été invité à les rejoindre avec une autre témoin pour donner des pistes sur comment nous avons réussi à manager la charge mentale dans le temps, et Faustine m’a fait intervenir depuis le public.  Ensuite, nous avons regardé un reportage d’une coach qui a accompagné une famille durant toute une journée, qui ont ensuite rejoint le plateau pour continuer la discussion avant de finir l’émission.

Comme c’était pour une émission pilote, nous n’aurons malheureusement pas l’occasion de la voir en live, mais c’était une super expérience et très enrichissant.

Entendre ces histoires de femmes qui bataillent avec les demandes du quotidien me rappelle de moi il y a quelques années et met en lumière notre chemin parcouru en famille. Ce qui est ressorti de l’émission sont évidemment les problématiques du partage inégal des tâches qui existe encore aujourd’hui, mais plus que cela, c’est très souvent notre propre pression interne d’atteindre des idéaux de perfection irréalistes qui rendent cette charge insupportable. Avec le temps, et pour tenir le coup, je me suis donné la permission de ne pas être parfaite, de dire non et de demander de l’aide quand je n’arrive plus à gérer…. c’est peut-être cela le secret 🙂

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

© 2019 Association suisse des Mampreneurs. L'audace de se réaliser. Uniques. Ensemble. - Made by Siiimple.

Nous contacter

Sending

Log in with your credentials

Forgot your details?